Bamba Fall répond méchamment à Abdoulaye Wilane

Abdoulaye Wilane avait assimilé les pro-Khalifa de dents pourries qu'il fallait ôter de la bouche pour éviter une contagion.

C'était samedi dernier à propos de l'exclusion envisagée ou de l'auto-exclusion des proches de Khalifa Sall ou, en tout cas de tous ceux qui boudé la ligne édictée par le Parti en présentant des listes parallèles lors des dernières élections législatives gagnée par la coalition Benno bokk yakaar soutenue par le camp de Ousmane Tanor Dieng. Hier, la réponse est venue du maire de la Médina, Bamba Fall. «La dent n'est pas pourrie, c'est la bouche qui est pourrie, a-t-il rétorqué, estimant qu'on ne peut plus continuer à parler». Cette réponse suffira-t-elle à faire taire le porte-parole du Parti socialiste, devenu député élu sur la liste départementale de Kaffriné Rien n'est moins sûr.
La rédaction de leral.net

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons