Quand Jane Fonda compare l'affaire Weinstein et l'affaire DSK

Quand Jane Fonda compare l'affaire Weinstein et l'affaire DSK

Closermag Il y'a 1 semaine  Source

Hollywood est sous le choc depuis le 5 octobre dernier et les révélations du New York Times sur les agissements d'Harvey Weinstein. Le producteur est accusé par une trentaine d'actrices de harcèlement sexuel, voire même de viol, et tous les jours, de nouveaux témoignages font surface. Invitée ce 12 octobre sur CNN, Jane Fonda a comparé cette affaire à l'affaire DSK.

La comédienne était au courant de la situation depuis de longs mois : "J'ai su pour Harvey [Weinstein] il y a un an et j'ai honte de n'avoir rien dit directement. (...) Je n'étais pas aveugle, mais je pense que je ne l'ai pas dit car ça ne m'était pas arrivé et donc je ne pensais pas que c'était à moi de le faire. C'est l'une de ses victimes qui me l'a dit, et ça a été comme un choc, une réelle déception." Et elle n'hésite pas à comparer cette affaire à celle qui a secoué la France et les Etats-Unis en 2011, l'affaire DSK : "J'ai rencontré Harvey j'étais déjà âgée, et Harvey préférait les jeunes femmes qui sont plus vulnérables. C'est très très courant... Je n'ai pas d'autre exemple à Hollywood, mais vous savez... Dominique Strauss-Kahn par exemple du Fond Monétaire International. Il n'est pas à Hollywood mais ce n'est pas un cas à part, cela arrive dans les plus hautes sphères." Jane Fonda n'est pas la première à comparer l'affaire Weinstein à l'affaire DSK. En effet, la réalisatrice Tonie Marshall, confiait au Parisien le 11 octobre dernier : "J'ai l'impression que ce scandale se rapproche de l'affaire DSK en ce que l'addiction au sexe vient avec une stature, un rapport de pression et un sentiment d'impunité."

"Très fière"

Dans cette interview, Jane Fonda a avoué être "très fière" des actrices qui ont osé parler des agressions dont elles avaient été victimes : "C'est quelque chose de très dur à faire." Elle ajoutait que cette situation n'est pas unique en son genre : "Cela arrive tout le temps. A Hollywood et partout ailleurs."

→ Lire l'article au complet sur Yahoo



Nous vous recommandons