Des dizaines de disparus après le naufrage d'un navire de l'armée camerounaise

Un navire de l'armée camerounaise, transportant des dizaines de militaires de la Brigade d'intervention rapide (BIR) a chaviré, dimanche, dans les eaux territoriales camerounaises. Les opérations de secours sont en cours.

Le bateau a chaviré dimanche 16 juillet, entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi, au large des côtes du Cameroun. "L'armée a lancé des recherches", a indiqué à l'AFP une source sécuritaire sous couvert d'anonymat. Aucun bilan officiel n'a été communiqué.D'après la source proche de l'armée, au moins un corps a été repêché et des dizaines de militaires se trouvaient à bord, dont un colonel.

La BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise, figure en première ligne dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord. "Ce navire effectuait le ravitaillement des troupes stationnées sur l'île de Bakassi", précise le correspondant de France 24 à Yaoundé, Marcel Amoko.Le navire transportait du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi.

La Brigade d'intervention rapide a notamment contribué à sécuriser la péninsule de Bakassi, théâtre par le passé de prises d'otages.

Avec AFP



Nous vous recommandons