Generali doit rester italien, dit le patron d'UniCredit

MILAN (Reuters) - Generali, numéro un de l'assurance en Italie, doit rester italien, déclare l'administrateur délégué d'UniCredit, Jean-Pierre Mustier, dans un entretien publié jeudi dans La Stampa.

Ces déclarations interviennent sur fond de spéculations sur un rachat éventuel de Generali par son concurrent français Axa.

"Cessons d'être paranoïaques", déclare Jean-Pierre Mustier à La Stampa. "Generali doit rester italien et Mediobanca doit préserver l'indépendance de l'assureur."

UniCredit est le principal actionnaire de Mediobanca, premier actionnaire de Generali.

Les rumeurs d'un rachat de Generali par Axa ont été alimentées par la nomination de deux Français à la tête d'UniCredit et Generali, dont l'administrateur délégué est Philippe Donnet.

UniCredit compte lever 13 milliards d'euros dans le cadre du plus important appel au marché jamais lancé en Italie, dans le but de......



Nous vous recommandons