Van Niekerk s'effondre en larmes et évoque un manque de respect

Van Niekerk s'effondre en larmes et évoque un manque de respect

Msn Il y'a 2 semaines  Source

LE SCAN SPORT - Seulement deuxième du 200 m alors qu'il visait la victoire, le Sud-Africain Wayde van Niekerk a craqué devant les caméras de la BBC.

Médaillé d'or des Mondiaux d'athlétisme sur le 400 m en début de semaine, Wayde van Niekerq rêvait d'un retentissant doublé avec le 200 m dont la finale s'est disputée jeudi soir à Londres. Mais le champion olympique sud-africain, déjà à la peine en demi-finales, a dû se contenter d'une médaille d'argent derrière le surprenant Turc Ramil Guliyev qui l'a devancé de deux centièmes seulement.

Quelques instants après la course, l'athlète s'est présenté devant les caméras de la BBC. Dès la première question, il n'a pu retenir ses larmes. Après avoir passé un drapeau sur ses yeux mouillés, il s'est retourné, effondré. Le journaliste britannique l'a alors réconforté et quelques secondes plus tard, la star sud-africaine a pu reprendre l'échange.

«Il y a beaucoup de gens qui pensent que je ne mérite pas ce que j'ai accompli», a déclaré le sprinteur qui avait été beaucoup moins applaudi que son rival Makwala à l'applaudimètre juste avant la course. Le Bostwanais était devenu la coqueluche du public de Londres après la contagion supposée qui avait poussé les autorités britanniques à lui interdire le courir le 400 m. Des rumeurs avaient même évoqué une protection de Van Niekerk, nouvelle star de l'athlétisme mondial avec la retraite de Bolt. «Je ne crois pas avoir eu le respect que je méritais à l'issue du 400 m. Après la finale, le public a dit que le résultat aurait été différent (si Makwala avait été là, ndlr). C'est injuste. Ce n'était pas juste un succès d'un soir. Je me suis imposé au fil des années», a poursuivi le fragile champion.



Nous vous recommandons