Pub Dove jugée « raciste »: la mannequin noire ne se considère pas « comme une victime »

Pub Dove jugée « raciste »: la mannequin noire ne se considère pas « comme une victime »

Closermag Il y'a 2 semaines  Source

Elle ne s'attendait pas à une telle polémique. Lola Ogunyemi, mannequin d'origine nigériane, a réagi ce mardi 10 octobre au scandale causé par la diffusion d'une publicité de la marque Dove jugée raciste. Dans une tribune chez nos confrères britanniques du Guardian, elle refuse l'étiquette de victime. "Si j'avais eu la plus petite indication que j'allais être représentée comme inférieure, ou comme un avant d'un avant-après, j'aurais été la première à dire non, explique-t-elle. C'est quelque chose qui va à l'encontre de tout ce je défends."

Selon elle, la publicité n'a pas été comprise comme il aurait fallu : "J'étais excitée de faire partie d'une pub qui promeut au contraire la force et la beauté de ma couleur de peau", poursuit la jeune mannequin qui défend la cause noire dans le mannequinat. "J'ai grandi en étant consciente que la société pensait que les personnes à la peau foncée, et particulièrement les femmes, seraient plus belles si elles étaient plus claires", ajoute-t-elle avant d'admettre toutefois que la marque Dove a manqué de discernement : "Je ne suis pas juste la victime silencieuse d'une campagne cosmétique qui a fait fausse route. Je suis forte, je suis belle, et je ne serais pas effacée".

→ Lire l'article au complet sur Yahoo



Nous vous recommandons