Thierno Bokoum '' Mon départ de Rewmi est définitif ! ''

Heure de vérités pour Thierno Bocoum ? Les suspicions sont nombreuses; mais elles sont pour l'essentiel fausses. C'est dans Grand Jury que l'ancien bras droit donne sa version. D'abord choisira-t-il de démentir l'information selon laquelle il a été reçu au Palais. '' Il n' y a pas eu d'audience au Palais...On veut faire croire aux gens que tout le monde est pareil. Je ne suis pas de ce genre de personnes qui vont trahir et qui vont se faire acheter. '' Ainsi rappelle-t-il ses propos d'hier. ''Je dis jamais je ne quitterai Idrissa Seck pour Macky. Aujourd'hui il n'est pas question qu'on aille pour un deuxième mandat avecMacky. '' D'ailleurs, précise Thierno Bocoum, il n'est pas question, d'octroyer au Chef de l'Etat un deuxième mandat, compte tenu du fait qu'insinue-t-il, '' Macky Sall est obnubilé '' par ce mandat en question et qu'il ne défend pas les intérêts de son pays. L'ancien parlementaire de décrier l'achat du TER qui a été fait pour sauver du chômage des travailleurs français ou européens, ou encore les accords signés avec Total dans une totale opacité. ''
Pour revenir à son divorce avec Idrissa Seck, Thierno Bocoum annonce que sa décision est irrévocable. '' On a beaucoup discuté. On s'est remercié mutuellement. On est parti chacun de son côté... Que je sois dans Rewmi ou en dehors de Rewmi, je continue mon combat...J'ai deux convictions fortes. Il n'y a pas un intérêt particulier à parler de ce qui le liait à Idrissa Seck. Aucun code religieux ne m'impose de divulguer la teneur de notre discussion. Un parti politique, nous avons tous la liberté d'y adhérer ou de ne pas le faire...'' Thierno Bocoum de prononcer la sentence : '' Mon départ de Rewmi est définitif ! ''
Toutefois, il refusera de lier cette démission à sa non investiture lors des élections législatives. '' Quand il y a eu l'histoire de mon investiture. J'ai dit que cela n'entamait en rien mon combat ''. Et à ceux qui penseraient que son départ de l'hémicycle le handicaperait financièrement, Bocoum fera une révélation. ''Je n'ai pas un problème de survie. J'ai un salaire qui dépasse celui d'un député. ''
Entre autres déclarations, Thierno Bocoum dénoncera la manière avec laquelle l'Etat a traité l'affaire Yavuz Sélim, la précarité notée dans les structures médicales du pays, le caractère énorme de la dette, la gestion archaïque du pétrole avec un code obsolète, la non sincérité du budget...

→ Lire l'article au complet sur Dakarmatin



Nous vous recommandons