14 partages Scandale à l'entreprise Patisen: La gendarmerie de Thiaroye démantèle le gang des employés voleurs

Le gang des présumés voleurs de l'entreprise «Patisen» a été démantelé puis déféré hier parquet par la brigade de gendarmerie de Thiaroye pour association de malfaiteurs, vols en réunion commis dans le service avec usage de moyens de locomotion.

Les supposés auteurs de nombreuses soustractions frauduleuses d'importantes quantités de sucre de qualité à l'entreprise «Patisen» sont maintenant connus. Ils sont des employés de la boîte, qui profitaient de la descente du personnel et surtout de la quiétude pour dérober des matériels et les embarquer dans un camion gros porteur de la société. Ils les revendent à des commerçants grossistes et se partagent le fric. Il s'agit de deux chefs de dépôt O. Diakité et I. Biaye, de B. Cissé (chef de sécurité), A. Faye (cariste), O. Mbaye (agent de dépôt) et B. Seck (agent).

Samedi 11 février 2017, vers 19 heures, des hommes du commandant de gendarmerie de Thiaroye, Abdoul Aziz Diakhaté, sont en patrouille sur la route Nationale 1 lorsqu'ils aperçoivent un camion transportant de la marchandise. Intrigués par l'allure suspecte du gros porteur, ils l'immobilisent et découvrent une importante quantité de sucre répartie dans des sacs de 50 kg d'une valeur marchande de 3,815 millions francs Cfa. A la vérification du bon de vente du sucre, ils découvrent des anomalies sur la facture et interpellent le convoyeur O. Mbaye. Celui-ci se disculpe et cite le nom d'O. Diakité, comme étant le propriétaire de la marchandise.

Le préjudice financier évalué à plus de 11 millions de francs Cfa
Les gendarmes soupçonnent une fraude, conduisent le camion dans leurs locaux et l'immobilisent là-bas. Ils convoquent à la brigade le nommé O. Diakité, qui soutient être le propriétaire du chargement de sucre. Interpellé sur la fausse facture, il déclare avoir acheté la marchandise auprès d'un transitaire de l'entreprise «Patisen», qui lui a confectionné ladite facture.

Les pandores ouvrent une enquête et convoquent des responsables de «Patisen», qui manquent de tomber des nues lorsqu'ils voient à la gendarmerie leurs deux employés O. Mbaye et O. Diakité. Ils se renseignent et apprennent que le premier nommé se fait passer pour le convoyeur du chargement et le second pour le propriétaire. Ils battent en brèche les allégations de leurs deux agents, découvrent leur manège et déposent une plainte pour vol en réunion contre eux.

Cuisinés, O. Mbaye et O. Diakité changent de version, reconnaissent le vol et balancent leurs complices et collègues de service. En l'occurrence I. Biaye, chef de dépôt, B. Cissé, chef de sécurité, et A. Faye, cariste. Ils indiquent que ceux-ci sont de mèche avec eux et soutiennent avoir dérobé de la marchandise ou des matériaux à plusieurs reprises dans l'entreprise.

Les autres membres de la bande confirment sur toute la ligne et indiquent commettre tous leurs forfaits durant les samedis à la descente du personnel. Ils renseignent aussi avoir revendu tout le temps leur butin auprès de commerçants grossistes en fuite, dont le magasin de l'un d'eux a été vidé des produits volés à l'entreprise «Patisen». «Nous sommes à l'origine de plusieurs cas de vol dans l'entreprise. On planifie ensemble nos coups et guette les samedis pour passer à l'action. Samedi 31 janvier dernier, nous avions dérobé un fût contenant du caramel d'un poids de 1300 kilos d'une valeur de 7 millions francs. On volait également des palettes de bois avec lesquelles on recouvrait nos butins ; d'autres palettes de bois ont été aussi soustraites frauduleusement de la boite et dont la valeur et la quantité ne sont pas encore déterminées», ont soutenu les mis en cause.

Source Jotay.net


Nous vous recommandons