Ministère de la femme

185 millions de francs Cfa, c'est le montant de la subvention octroyée aux organisations de femmes du département de Rufisque. L'acte porte la signature du ministre de la Femme, de la Famille et du Genre. En effet, dans le cadre d'une rencontre d'échanges et de partage avec les femmes de la localité, tenue hier au terrain de basket des Hlm de Rufisque, Salimata Diop Dieng a fait bénéficier de ces financements à 465 femmes et jeunes filles du département. Ces dernières ont reçu, par la même occasion, des diplômes et attestations de formation dans divers domaines tels que la transformation de produits halieutiques et agricoles, la couture, la teinture, le maraichage, l'agriculture, la vente de produits divers' Une telle initiative vise, selon le ministre, "l'autonomisation de la femme et la promotion de l'entreprenariat féminin''.

...D'ailleurs, c'est dans ce cadre, précise Salimata Diop Dieng, que son département propose une approche participative visant à "déployer, sur toute l'étendue du territoire, un programme de plus de 100 unités économiques avec une intensification des programmes de formation dans tous les domaines clés de l'entreprenariat''. En plus d'une révision du cadre national d'appui à l'amélioration de la condition féminine avec un focus sur l'éradication de toutes les formes de discrimination, d'inégalité et de violence basées sur le genre. Cependant, le ministre a appelé à un changement de mentalité des femmes. En effet, a-t-elle fait comprendre, "les financements ne sont pas à partager, ni à donner gracieusement à une amie. Mais ils servent à l'autonomisation et à la promotion de la femme''. Un message qui, selon elle, doit être aussi porté par les élus locaux afin que les financements atteignent leurs cibles.

→ Lire l'article au complet sur Enqueteplus



Nous vous recommandons