Le ministre des Transports, intransigeant : «L'application du permis à points est irréversible»

Malgré la grève deux jours décrétée par les transporteurs pour réclamer l'annulation du permis à points, le ministre des Transports et des Infrastructures, Abdoulaye Daouda Diallo, se veut intransigeant. Il a déclaré que l'application du permis à points est irréversible.

«Le permis à points, c'est une décision qui s'imposera à tout le monde; il n'y a pas possibilité de revenir sur ça ou de le négocier. Ce n'est pas possible», s'est-il voulu clair.
Auparavant, le ministre a soutenu que des heures de la circulation nocturne vont être arrêtées dans le secteur des transports interurbains pour éviter les accidents.
«Il y a lieu de réduire ou d'arrêter définitivement les accidents de la circulation. On va y travailler à partir d'aujourd'hui. J'appelle à beaucoup plus de vigilance, à beaucoup plus de responsabilité», a-t-il soutenu.
Abdoulaye Daouda Diallo explique que «la vie est particulièrement importante au point que si vous avez des personnes dans vos véhicules, il faut augmenter de vigilance mais surtout se rendre compte qu'on a une responsabilité particulière au moment où nous conduisons».
Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo présentait des condoléances aux familles de 25 victimes qui s'est produit à la veille du Magal de Touba. Sept membres d'une même famille originaire de Saint-Louis étaient parmi les victimes.
Leral.net

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons