L'installation de la 13e législature à la une
Dakar, 14 sept (APS) - L'installation de la 13e législature de l'Assemblée nationale, qui devrait consacrer le maintien de Moustapha Niasse au perchoir, est l'un des sujets les plus en exergue dans la livraison de jeudi de la presse quotidienne.

"Les nouveaux représentants du peuple à l'Hémicycle appelés députés, au nombre de 165" (69 femmes et 96) et "venant de diverses couches socio-professionnelles, seront officiellement installés dans leurs fonctions aujourd'hui" jeudi, écrit le quotidien Le Soleil.

Il ajoute: "C'est parti pour ces honorables délégués du peuple souverain d'exerceren son nom, cinq ans durant, le pouvoir législatif (voter des lois, contrôler l'activité gouvernementale et voter, si nécessaire, une motion de censure pour provoquer la démission du gouvernement".

"La législature qui commence aujourd'hui risque d'être la continuité de la précédente, il n'y aura pas grand changement. Comme la 12e, on aura deux groupes parlementaires et Macky Sall a désigné Niasse comme président de l'Assemblée nationale", renseigne Walfquotidien.

Aussi le journal décrète-t-il la fin du suspense. "Niasse va conserver le perchoir de l'Assemblée nationale tant convoitée. Macky Sall en a décidé ainsi hier en présence de ses militants et alliés", rapporte Walfquotidien.

"Conformément à la tradition qui veut qu'à la veille de chaque nouvelle législature, les députés de la majorité soient reçus au palais de la République, ceux de Benno Bokk Yaakaar de la 13e législature qui s'ouvre ce matin (jeudi) ont été reçus hier par le président de la République, président de la coalition présidentielle, Macky Sall", fait savoir Le Témoin quotidien.

Cette rencontre "a été l'occasion pour le président Macky Sall d'appeler au renforcement de l'unité au sein de BBY en indiquant aux députés de la majorité qu'+il n'y a rien de plus digne que de représenter son peuplegrâce au suffrage universel direct+", souligne le journal.

Selon Vox Populi, qui est revenu sur les "détails" de cette rencontre, Macky Sall, le chef de la majorité, a rappelé "ses parlementaires à leur rôle", Moustapha Niasse magnifiant de son côté "le compagnonnage sincère" avec le président de la République.

Le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, a lui réaffirmé à l'occasion "l'ancrage" de son parti au sein de BBY, ajoute Vox Populi. "Tous les dés ont été jetés hier, au palais. Le jeu politique commencera, sans répit, à l'hémicycle", où Moustapha Niasse est appelé à se maintenir au perchoir, rapporte L'Observateur.

Enquête également signale que Moustapha Niasse devrait être confirmé au perchoir. "Macky Sall propose Niasse +pour l'équilibre du pays et de Benno+", la coalition du pouvoir, note Libération.

→ Lire l'article au complet sur Aps



Nous vous recommandons