L'AMS VALIDE DES DOCUMENTS REFERENTIELS
Organisé par l'Association des maires du Sénégal (Ams) en partenariat avec de l'Association internationale des maires francophones (Aimf), cette rencontre de deux jours, vise à permettre aux différentes parties prenantes des différents groupes de plaidoyer, de soumettre à la validation des participants des études initiales qu'ils ont effectuées. Il s'agit entre autres, de l'étude sur les compétences et ressources du groupe «Elus locaux et lutte contre le changement climatique», du plan d'actions pour la période 2018 - 2020 du groupe de plaidoyer «rôle des autorités locales face au défi climatique». Mais aussi de l'étude «d'évaluation et de mise en conformité du cadre juridique et institutionnel des secteurs de l'assainissement et de la gestion des déchets solides au Sénégal» ainsi que de l'élaboration ou d'actualisation des plans d'actions pour la période qui reste à couvrir dans le cadre du partenariat stratégique (2018 - 2020).

Venu représenter le président de l'Ams, Aliou Sall, maire de la ville de Guédiawaye et président du groupe de plaidoyer «rôle des autorités locales face au défi climatique» à la cérémonie d'ouverture, Adama Diouf, président de l'Union des associations d'élus locaux (Uael) s'est félicité de la tenue de cette rencontre. Soulignant que les élus locaux sont les premiers concernés par le phénomène de changement climatique, Adama Diouf a indiqué que ce document va permettre à tous les acteurs locaux de disposer d'un guide dans le domaine de la lutte contre ce fléau de changement climatique qui selon lui n'épargne aucun pays. Sous ce rapport, il a exprimé la disponibilité de l'Ams et tous les élus du Sénégal à travailler en étroite collaboration avec les responsables des tous les groupes thématiques pour la mise en oeuvre effective des conclusions de ce rapport.

→ Lire l'article au complet sur Sudonline



Nous vous recommandons

Actualité

FIDAK : PRÈS DE 500 GENDARMES DÉPLOYÉS

Setal

Actualité

Idrissa Seck chahute la gestion de Macky Sall.

Setal