Kazu Rajab: le torchon brûle entre Serigne Abdou Fatah Mbacké et la RTS

Entre la Rts et Serigne Abdou Fatah Mbacké Ibn Serigne Fallou Mbacké, le divorce est consommé. Le chef religieux et Président du comité d'organisation du magal du Kazu Rajab a déclaré, devant l'administration territoriale du département amené par le préfet, qu'il a définitivement mis une croix sur la télévision nationale. Il ne veut même plus en entendre parler jusqu'à la comparer à celle Guinéenne.

Un réquisitoire prévisible au vu de ce qui a été dit lors du comité régional de développement tenu, il y a quelques semaines à Diourbel, devant le gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao. Ce dernier avait tenté de jouer les bons offices… Hélas, en vain !

Pour cette fois, rien à faire, à moins d'un miracle, la couverture médiatique de la célébration de la naissance de Serigne Fallou Mbacké se fera sans la Rts. Serigne Abdou Fatah Mbacké s'est voulu sans ambages dans ses propos. » Nous ne remercions pas la Rts. La Rts prend le Kazu Rajab pour une Dahira… Elle ne lui accorde aucune importance. Même pour la diffusion du magal , elle le fait toujours tardivement. Désormais, je la mets au même pied que la télévision Guinéenne et celle Malienne. »

Poursuivant son discours, le Mbacké-Mbacké dira ne pas connaitre le directeur général, mais interpellera le Président Macky Sall sur cet état des faits. » Je dis à mon ami et petit frère Macky Sall que je ne sais pas qui est le DG de la Rts, mais qu'il sache que ce dernier nous a tourné le dos. Le préfet vient de dire, pourtant, que le Kazu Rajab, en terme d'affluence populaire, vient juste derrière le Grand Magal de Touba. »

Serigne Abdou Fatah dira se contenter de la presse privée pour laquelle il formulera des prières nourries.



Nous vous recommandons