Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU, malgré la crise des Rohingya

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, mise en cause dans les violences qui ont contraint à l'exode près de trois soixante dix mille (370.000) musulmans Rohingyas, ne prendra pas part à l'Assemblée générale de l'ONU qui a démarré depuis hier à New York.

→ Lire l'article au complet sur Senenews



Nous vous recommandons